14 octobre 2005

L'apprentissage d'une langue seconde

À l'école, j'ai la chance d'avoir les élèves lors de leur entrée au secondaire, mais encore plus, j'ai la responsabilité de faire une mise à niveau de leur compétences vis-à-vis la langue de Shakespeare. Je dois m'assurer qu'elles ont toutes les mêmes outils pour être en mesure de survivre lors des années qui suivent.

En début d'année, la tâche est assez simple, une série de petits tests diagnostique déguisés, cachés à l'intérieur d'activités, qui semblent ludiques pour les élèves, mais qui sont d'une grande utilité pour l'enseignant.

Une fois ceci accompli, je me suis donc permis d'aller au plus urgent, soit l'utilisation de certains verbes courant - on peut tout de suite penser à to Be et to Have. Maintenant, la partie intéressante. Est-ce que je dois m'assurer que les élèves comprennent pourquoi et quand écrire le verbe d'une façon plutôt que d'une autre, ou est-ce que je m'assure que les élèves savent écrire le verbe pour ainsi passer à autre chose?

Non pas que je reste coincé avec la contrainte de faire comprendre les verbes avant de passer à autre chose - des mots de vocabulaire, les articles, les chiffres - mais je trouve important de ne pas procéder avec les autres verbes avant de m'assurer que les élèves comprennent comment écrire le verbe au négatif, ou encore à l'intérrogatif, avant d'aller voir d'autres verbes. Car une fois que ces deux verbes sont compris, n'est-il pas plus simple de comprendre les autres? Non seulement, est-ce que je me facilite la vie pour le reste de l'année scolaire, mais j'accentue la compréhension et donc les compétences des élèves.

Aucun commentaire: